LETTRE À MOMO…

À une amie qui vit à 2 heure de notre quotidien.

D- Il y a tant de petites choses à raconter et si peu de temps pour le faire.

D- L’Université est un nouveau monde, mais on ne passe pas tout notre temps à étudier LOIN de là! LOIN. Très loin. Très..

D- Bref! Notre entrée a l’école  des grands nous a fait remarquer à quelle point nous n’étions pas prête à affronter la vie d’adulte. Ce n’est pas simplement à cause des obligations, mais aussi à cause des garçons virtuels et ceux réels qui nous font glousser comme des gamines de 16 ans.

L- Plus le temps passe, plus notre commun sens  disparait devant des beaux hommes/gars asiatiques. En parcourant les rues de Montréal on en trouve un peu par ci par là . C’est dommage qu’ils ne sont pas nombreux, mais d’un sens c’est très bien. Comme sà on reste sensées.

D- Virtuel? Eh ben, il y a Yoosung et Zen qui nous fait battre le coeur~ Deux beaux coréens animés qui nous font désespérément attendre des appels pré-enregistrés et probablement voice over par des gens ayant une vie contrairémet à nous 🙂 Mystic Messenger est un jeu que j’ai trouver par hasard et qui me fait choisir avec précision 11 jours ou je suis à peu près certaines de ne rien faire. 

L- Virtuel… C’est douloureux aimer des personnages fictifs. Mais pas ausi painful qu’aimer des vrais gens.

D- Réel ? Mmh ? Tu crois qu’il y a vraiment de l’espoir pour deux jolies filles comme nous qui craque pour des dessins animés ?  Non chérie, ses garçons réels dont je te parle sont sans nul doute de magnifiques célébrités coréennes. Hehehe

L- Ouais… On a commencé à écouter du Kpop. On est intense dans deux groupes : BTS et GOT7 et on a déjà  nos favorits.

JB (Got7)

Jeon Jungkook (BTS) Le mari de Li

Park Jimin (BTS) Le second mari de Li 

Jackson (GOT7) Le mari de Djie.

Li- On a commencé à sérieusement écouter du Kpop il y a moins de 30 jours, tu te rends comptes? J’ai découvert BTS il y a quelque mois sur une application pas rapport où ils présentent des gens qui veulent faire leurs débuts dans l’industrie. Au début de l’émission ils ont montré Save Me – BTS là et j’ai toute de suite adoré. Mais j’ai pas cherché à les stalk jusqu’au jour où ils ont sorti  피 땅 눈물 (Blood sweat & tears)- BTS le mois passé. Depuis le jour où j’ai  vu ce clip….. J’ai 200 photos majoritairement de Jungkook et Jimin, je les suis sur Twitter, Instagram, Vapp, YouTube, leur officielle fanapp et plus encore…
J’suis une ARMY maintenant  (bts fandom)

D- Tout ça va nous mener à notre perte…

Djie & Li

APPRENDRE CORÉEN- POURQUOI?

Et non! Le désir d’apprendre Coréen n’a même pas commencé avec la découverte du Kpop, le géant pop Coréen qui envahi depuis quelques années les playlists des jeunes occidentaux. Moi et Djie avions emprunté l’autre branche pour nous initier à cette merveilleuse langue, celle du Kdrama, soit les drames coréen télévisés. 

À tout ceux qui ne connaissent pas encore les kdramas, il est encore temps de se rattraper! Avec le plus honnête des jugements, je ne pourrais m’imaginer sans le bagage culturel que j’ai acquis avec les émissions coréennes. Un tout nouveau monde, quoi! Moderne et traditionnel à la fois, la Corée est un merveilleux amalgame révolutionnaire. Quand aux habitants avec leurs expressions, leurs slangs et les annyeoooong💕 tous petillants de joie que les jeunes couples s’adressent à leurs retrouvailles? Épatant. Cette langue un ticket d’entrée vers un tour nouveau monde.

Nous devions apprendre coréen.

Oh! comme ça semblait si facile au début! Je ne peux vous donner de bons moyens de commencer puisque je suis toujours à la recherche de bon trucs d’apprentissage. (mis à part d’apprendre hangeul, l’alphabet Coréen avant toute chose. Surtout ne pas s’appuyer que sur la romanisation.) 

Nous avons rencontré de nombreuses difficultés et avions eu envie de tout abandonner tellement de fois que ça en ai presque ridicule, je vous dis. Apprendre hangeul n’était pas très difficile… Le problème est de comprendre ce qu’on lit, de comprendre les nuances des mots qui semblent être pareils, de saisir la bonne prononciation et surtout de savoir comment conjuguer les verbes et les adjectifs selon le statut de la personne à laquelle on s’adresse. 

Malgré toute, on abandonnera pas! Voir ces étrangères sur YouTube qui ont réussi à parler a un niveau intermédiaire qu’à l’aide de manuels et cahier d’exercices trouvés sur le web nous donne espoir. L’un de nos buts ultime est de pouvoir comprendre le sujet de discussion des acteurs de Kdrama même si les sous-titres anglais viennent à manquer.

Et puis, découvrir en personne ce merveilleux pays en s’adressant aux coréens dans leur langue maternelle.

-Li

OÙ SE TROUVE LA BELLE, LÀ-DEDANS ? 

Well, well, well notre pote (je nomme toujours un auteur connu comme ça ) David Goudreault à encore sortie le monstre de sa cage et à écrit la suite du roman « La bête à sa mère » que moi et Li ont lu. La première histoire raconte l’histoire d’un type, qui après s’être fait mettre dans plusieurs famille d’accueil, tente de retrouver sa mère biologique. « Awww » vous dites? Ne le prenez pas tout de suite en pitié, surtout vous les amateurs de chats XD! Mégalomane et mythomane, il ne quitte pas une place sans avoir laisser du sang derrière lui, animal ? Humain? Ou peut être le siens. Allez le découvrir en lisant le premier tome de nouvel écrivain. Pour ma part le roman ma laisser perplexe et troublée, mais n’es ce pas ce que cherche tout littéraire qui se doit ?

•Djie 

DJIE & LI – OTTAWA 2016

Ah la plage! si vous ne le saviez pas déjà, les plages du Québec ne sont pas à la hauteur de celles sur la côte Atlantique. Majoritairement artificielles et crées au bord d’un beau lac, elles accomplissent néanmoins très très bien leur fonction première : «recréer». (mot employé par l’organisateur principal de l’évènement. Hilarant) Mais apparemment, les plages de l’Ontario à Ottawa sont nettement plus chouettes que celles que l’ont trouve dans notre province. Alors, comment appelle-t-on un déplacement en voiture de plus de 3 heures?

Un ROADTRIP !

ARTICLES IMPÉRISSABLES

Je fais partie de ces gens qui racontent des histoires à en perdre la mâchoire, puis oublie tout dans les mois qui suivent. Vous êtes averti, car commencer la conversation sur un ton humoristique ou nostalgique en disant : « Hey Li! Tu te souviens quand tu m’as dis que… » fini très souvent par moi qui avoue n’en avoir aucune idée « Je  vois pas de quoi tu parles. » J’oublie presque tout, j’insiste sur le presque parce que je ne peux pas oublier d’aller manger ou oublier le jour du payday.

Je me suis toujours intéressée à l’écriture et à tenir un journal pour le plaisir de me souvenir de délectables détails que ma mémoire omit de se souvenir. Chaque fois je m’étonne d’avoir vécu autant de choses en si peu de temps. C’est carrément l’équivalent de lire un roman, oui oui!

Avec le temps j’ai pris goût à plusieurs médiums créatifs qui me permettent de garder mes souvenirs autrement que sur des clichés photos. Je vous en liste donc 5 sur des milliers. Cinq articles impérissables.

1- De vieux livres

Le premier est les vieux livres. Ce n’est pas celui que j’utilise le plus, mais c’est sans doute celui qui se conserve le mieux. Contrairement aux autres choses listé ci-dessous, les vieux livres s’intégrent parfaitement incognito dans une bibliothèque. Leurs reliures et leurs formes restent les mêmes, la seule différence est dans le contenu. Pour de vielles encyclopédies, on peut dessiner à l’interieur. Pour un vieux recueil de poésie d’auteurs anonymes, il est possible de jouer avec la syntaxe pour réinventer un texte. Une vraie mine d’or!

 

2- Des cahiers de dessins.

Ce médium-ci est très fragile, mais sans doute le plus agréable. Mon style de dessin évolue environ tout les 3 mois, dépendamment de la fréquence à laquelle je dessine. (Plus tu dessine, plus ton style change, quoi) Les cahiers de dessins sont souvent surdimensionnés ou alors les pages se détachent très facilement. L’inconvéniant est le risque de perdre des pages en cours, mais cela fait crée de formidable souvenirs. De plus, ces dessins parleront beaucoup! Ils en disent long sur quelqu’un.

– Hey Li! Tu te souviens de tes dessins ou toutes les filles avaient de gros seins et des grains de beauté sur le coin de la bouche?

– Euh…. Je n’ vois pas de quoi tu parles.

 

3- Vieux cahiers

Plus le cahier est beau moins il est authentique. Un vrai journal c’est ce bon vieux cahier noir avec élastique que tu déniche pour 3$ au magasin à dollar. Sans aucun soucis esthétique, tu gribouilles et change de stylos sans te soucier de gâcher un journal aussi banal. Et la laideur, il paraît que sa vieilli bien.

 

4- des coupures de magazines et articles de journal.

Que dire de plus… Disons qu’au lieu de s’agir que de notre personne, les articles parlent de ce qui se passe autour de nous. Par exemple, j’ai précieusement gardé les articles d’un récent film de l’un (si ce n’est pas mon réalisateur préféré) Xavier Dolan. J’ai aussi gardé les revues « Les libraires », biensur.

 

5- Scrapbook/ SMASHBOOK

Le dernier et non le moindre, est l’un des trucs les plus géniaux que j’ai découvert. SMASHBOOK, en particulier, est un plaisir sans fin. Chaque couleur de smash rend « l’expérience » différente d’une autre. Les pages sont uniques et l’utilité est si flexible qu’il est possible de convertir ce Scrapbook en junk journal ou même en journal personnel.
Sur ce, A+ !

– Li

BATMAN VS LI’S HEART

Donner ou recevoir? Tout est facultatif et tout dépend de la main qui donne ou qui reçoit.J’écris ça, car j’ai l’habitude de participer à ces foutus échanges de cadeaux ou tout le monde reçois du parfum ou du savon parce que personne ne connais les goût de personne.

C’est l’obligation qui compte, non?

 Dans ce cas là, donner et recevoir est des plus pénible. Croyez moi je m’y connais en échanges de cadeaux désagréables. Tout le monde est blasé ou déçu. D’autre  (moi) qui ont le malheur de décidé de sortir du lot et ne pas acheter des produits d’hygiènes, s’attirent les coups d’œil moqueur et les murmure de déception XD.

Bref, leçon du jour éviter les échanges de cadeaux à tout prix, donner du savons et du mauvais parfum ou feignez la pauvreté ! Donner à vos être chère, eux vous les connaissez! Et si par malheur votre cadeau laisse à désirer, ne vous inquiétez pas, ils vous aiment trop pour en laisser paraître.

•Djie

VICTIME DES CIRCONSTANCES

IMG_0816.JPG

C’est bien beau de participer à des évènements culturels, mais parfois en y ressortant votre tête est pleine de regret. Prenant exemple d’une soirée au restaurant,  pour une raison x, vous n’aviez pas l’appétit de manger les mets offerts. Vous sortez pénaux et le lendemain c’est pire!  Vous vous rappelez maintenant, le ventre creux, de toutes les possibilités qui s’offraient à vous, la soirer précédente. Donc, pour revenir à l’évènement culturel, le fait d’aller au salon du livre avec seulement de l’argent pour l’entrer et aucun livre récent à faire signer vous n’êtes donc que deux spectateurs qui regarde au loin ses auteurs favoris signer et discuter avec d’autre lecteur…

…Pendant ce temps comme deux idiotes vous bavez sur des livres et des bandes dessinées crées par des artistes extraordinaires qui ne seront peut être pas la l’année suivante. Ils ne pourront donc pas  vous dessiner un truc spéciale dans votre livre….c’est triste pas vrai.

Puis soudainement, comme un dénouement de situation digne des dramas coréens un auteur célèbre qui ne devrait pas ce errer pour rien….erre pour rien et vous avez la possibilité d’être photographier avec lui! Cela dit, les imprévus font d’une journée ordinaire, une journée extraordinaire, donc si vous êtes deux idiotes comme nous l’avions été cela ne veut pas dire que vous n’aurez pas une superbe journée.

  • Djie